La gambuse – Gambusia holbrooki

La gambuse (Gambusia holbrooki) est originaire du sud des États-Unis et s'est considérablement propagée dans de nombreux pays du monde entier après avoir été utilisé à l'origine comme agent biologique pour la lutte contre les moustiques.

Gambusia holbrooki

© Photo : Daniel Garcia - Flickr.com

Bien que ce poisson ne soit plus considéré comme un agent de lutte contre les moustiques plus efficace que d'autres espèces de poisson indigènes, il est reconnu pour servir de nourriture à certaines espèces de poisson d'aquarium.

Ce petit poisson agressif se retrouve dans de nombreux habitats mais se développe le mieux dans les eaux qui coulent lentement où la végétation de surface n'est pas excessivement dense.

La principale préoccupation environnementale qu'il suscite, c'est que, une fois établi, il prend pour proies les amphibiens et les poissons indigènes et leur livre une concurrence agressive pour les sources de nourriture, ce qui endommage considérablement l'habitat indigène et décime les populations aquatiques.

Le relâchement ou l'évacuation des poissons de jardin aquatique dans les ruisseaux et les cours d'eau ainsi que leur adhérence au plumage des oiseaux pêcheurs sont les principales causes de propagation de la gambuse. Une fois que ce poisson envahit un habitat, il n'existe aucune mesure connue de contrôle efficace à long terme.

La prévention du relâchement accidentel dans l'environnement demeure le moyen le plus efficace d'en contrôler la propagation. Il s'agit de ne pas évacuer les poissons de jardins aquatiques dont on ne veut plus, ou encore, de les retourner ou de les donner à une école, à un autre amateur ou à une organisation locale qui peuvent leur trouver un nouveau foyer.

Pour obtenir des renseignements plus détaillés sur cette espèce animale aquatique envahissante, consultez les sites Web suivants :

Global Invasive Species Database;

La Fédération des pêcheurs et chasseurs de l'Ontario;

Ontario's Invading Species Awareness Program.